• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Le colloque interdisciplinaire

La gouvernance du métaprogramme ACCAF

Sommaire
Mis à jour le 31/01/2018
Publié le 23/10/2014

La gouvernance est assurée par une cellule de coordination et un comité international. Ils définissent ensemble l'orientation stratégique du programme et s'assurent que les objectifs sont atteints. La cellule accompagne les chercheurs vers l’interdisciplinarité par un travail de co-construction et anime la communauté naissante autour de l’adaptation de l’agriculture et de la forêt au changement climatique.

Le directeur du métaprogramme ACCAF

c'est le Chef de Département Ecologie des Forêts, Prairies et Milieux Aquatiques. Il se réfère au directeur scientifique Environnement. La gouvernance est assurée par une cellule de coordination et un comité scientifique international. Ces deux instances définissent l'orientation stratégique du programme et s'assurent que les objectifs sont atteints.

La cellule de coordination

Elle se compose de différents membres (cf. ci-dessous) , sélectionnés pour leurs compétences scientifiques ou leur connaissance des enjeux et outils internationaux. Elle élabore et gère les appels à manifestation d’intérêts, évalue et sélectionne les actions internationales, arbitre les bourses de thèses et sélectionne les thématiques confiées à des post doctorants. La cellule de coordination est met en œuvre les recommandations du comité scientifique international et travaille en interaction directe avec les porteurs de projets dans une étape de co-construction indispensable pour accompagner les unités vers l’interdisciplinarité. Elle assure la communication et l’animation du métaprogramme à travers des interventions auprès des départements, des manifestations (lancement, prospective, avancement …) avec la communauté scientifique, les partenaires socio-économiques et les porteurs d’enjeux concernés par l’adaptation au changement climatique de l’agriculture et de la forêt. La cellule exerce aussi une surveillance du bon fonctionnement et le contrôle de l’avancement des travaux et de l’utilisation des moyens humains et financiers alloués. Après le lancement de deux vagues de projets, la cellule évalue leurs complémentarités, la plus-value du métaprogramme et ses déficits disciplinaires ou d’objets, et identifie les compétences manquantes pour répondre à ses ambitions.

Composition de la Cellule de coordination

Président Philippe DEBAEKE, directeur du programme par intérim, UMR AGIR AGrosystèmes et développement terrItoRial, Toulouse, département Environnement et Agronomie (EA) INRA
Membres Denis ALLARD, UR BioSP Biostatistique et Processus Spatiaux, Avignon, département Mathématiques et Informatique Appliquées (MIA), INRA
Statistiques spatiales et spatio-temporelles
Nathalie BREDA, UMR Ecologie et Ecophysiologie Forestières, Nancy, département Ecologie des Forêts, Prairies et milieux Aquatiques (EFPA), INRA
Ecophysiologie forestière
Karine CHALVET-MONFRAY, UMR Épidémiologie Animale, Lyon, département Santé Animale (SA), INRA
Santé animale
Stéphane DE CARA, UMR ECO-PUB Economie Publique, Grignon, département Sciences Sociales, Agriculture et Alimentation, Espace et Environnement (SAE2), INRA
Politiques Publiques
Bénédicte QUILOT-TURION, UMR GAFL Génétique et Amélioration des Fruits et Légumes, Avignon, département Biologie et Amélioration des Plantes (BAP), INRA
Génétique végétale
Jean-Marc TOUZARD, UMR Innovation et Développement dans l'Agriculture et l'Agro-alimentaire, Montpellier, département Sciences Pour l'Action et le Développement (SAD), INRA
Innovation
Heather McKHANN et Clémentine Lallier, Représentantes de l’équipe Affaires Européennes de la Direction de l'Action Régionale, de l'Enseignement Supérieur et de l'Europe (DARESE), INRA
Représentant de la cellule nationale des métaprogrammes, INRA
Barbara LACOR, appui au métaprogramme, INRA
Directeur scientifique référent  Thierry CAQUET, Directeur scientifique Environnement, INRA
Chantal GASCUEL, Direction scientifique Environnement, INRA

Le comité international du métaprogramme ACCAF

Il rassemble des personnalités scientifiques (cf. ci-dessous) internationales et nationales n’appartenant pas à l’INRA. Ce comité est présidé par le directeur scientifique Environnement et le directeur du métaprogramme y est invité permanent. Son rôle est d’aider à élaborer et faire évoluer la vision stratégique à mettre en œuvre pour répondre aux enjeux scientifiques et aux innovations nécessaires pour adapter l’agriculture et la forêt au changement climatique. Le regard extérieur à l’Institut et la notoriété scientifique internationale de ces membres permettent d’évaluer les déclarations d’intentions à la fois sur leur qualité scientifique et sur leur originalité dans le contexte international. Ce comité aide aussi la cellule de coordination dans l’identification des fronts de sciences non couverts, pertinents et stratégiques pour l’Institut. La cellule de coordination informe le comité international de l’avancement des travaux et l’invite à participer à certaines manifestations.

Composition du Comité international

Umberto Bernabucci  Università della Tuscia, Viterbo, Italie.
Michel Dequé   Météo-France, France.
Nathalie Dörfliger Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), France.
Mark Howden Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO), Australie.
Peter Langridge University of d'Adelaide, Australie.
Nathalie de Noblet Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE-CEA), France.
John Porter Københavns Universitet, Danemark.
Emilio Rodriguez Cerezo Joint Research Centre (JRC) Séville, Espagne.
Jean-François Soussana Inra, France.
Philip Thornton International Livestock Research Institute & University of Edinburgh, Grande Bretagne.