PAYSAGE  d'auvergne, région de  POLYCULTURE - ELEVAGE . © TOILLON Sylvie

Adaptation des ressources naturelles et des territoires

Mis à jour le 10/03/2015
Publié le 01/10/2014

Au-delà de la question de l’adaptation individuelle des exploitations agricoles au changement climatique, l’adaptation des filières et des territoires ainsi que le devenir des ressources naturelles (eau, terres, biodiversité) doivent être évalués. C'est une responsabilité commune de l’ensemble des acteurs privés et publics présents sur le territoire.

A l’échelon des exploitants individuels, agriculteurs ou forestiers, l’adaptation au changement climatique sera de nature essentiellement spontanée, prenant la forme de changements de pratiques, de productions ou d’investissements dédiés (irrigation, bâtiments d’élevage). A l’échelle moyenne des territoires, l’adaptation à de nouvelles conditions climatiques requiert des efforts collectifs et planifiés, mobilisant l’ensemble des acteurs territoriaux, privés et publics. L’enjeu de l’adaptation à cette échelle concerne tant le maintien et le développement de l’activité agricole que le devenir du territoire dans son ensemble : protection contre les risques liés à des événements climatiques extrêmes (sécheresses, inondations, tempêtes), protection des ressources en eau et des sols, protection du patrimoine naturel et de la biodiversité, préservation des fonctionnalités écologiques et agronomiques des milieux naturels et cultivés, lutte contre les espèces invasives et le déplacement géographique des aires de propagation des bioagresseurs.

Des défis multiples pour la recherche

Il en résulte des défis multiples pour la recherche. Tout d’abord, elle doit être capable de décrire à l’échelle locale de territoires hétérogènes les conséquences des évolutions potentielles du climat global à moyen et long terme. Les prédictions d’évolutions climatiques locales doivent être ensuite transcrites en matrices d’impact du changement climatique par couplage de modèles climatiques locaux avec des modèles agronomiques, écologiques et hydrologiques. Le résultat de cette démarche de recherche est la production de scénarios d’impacts territoriaux suffisamment précis pour aider à la gestion collective du territoire mais aussi suffisamment divers pour recouvrir l’éventail des possibles, étant donné les incertitudes fortes qui affectent aujourd’hui notre connaissance du climat futur. Cette cartographie des impacts doit ensuite être traduite en termes socio-économiques : mesure des coûts directs et indirects du changement climatique sur l’activité économique des territoires, en particulier pour les filières de production à forte spécificité territoriale, évaluation des pertes pour la production de services écosystémiques, exposition des populations au risque climatique, implications pour la gestion des infrastructures en zones rurales et urbanisées.

Cependant, le rôle de la recherche ne peut se restreindre à la production de scénarios d’évolution du climat et de ses impacts sur l’homme et les milieux naturels. Il est aussi de fournir des outils d’accompagnement scientifique à la démarche d’adaptation collective que doivent entreprendre les acteurs. L’ambition du métaprogramme ACCAF dans ce domaine est de développer de tels outils, du stade de leur conception à celui de leur transfert au terrain. Les territoires concernés se situent non seulement en France, qu’il s’agisse d’étudier le potentiel d’adaptation des systèmes d’élevage herbagers au climat en Aquitaine et Midi-Pyrenées (FARMATCH) ou l’adaptation de l’agriculture de la Plaine de Crau à des risques sur la ressource en eau (VIGIE-MED et VACSEV), mais aussi dans d’autres régions du monde, dans le cadre d’actions internationales. Ces actions concernent l’évolution des potentialités agricoles des sols en Sibérie (AWEST-CC), et l’évaluation, en combinant modélisation agronomique et hydrologique, de l’adaptation des agriculteurs indiens du bassin de Berambadi aux modifications possibles de l’hydrologie du bassin (AICHA).

Projets financés

VIGIE-MED
Coordinateur: CHANZY André
Contact: achanzy@avignon.inra.fr
VACSEV
Coordinateur: ALLARD Denis
Contact: allard@avignon.inra.fr
AWEST CC
Coordinateur: DERRIEN Delphine 
Contact: delphine.derrien@nancy.inra.fr
AICHA
Coordinateur: THOMAS Alban
Contact: thomas@toulouse.inra.fr
FARMATCH
Coordinateurs: DURU Michel
MARTIN-CLOUAIRE Roger  
Contacts: mduru@toulouse.inra.fr
rmc@toulouse.inra.fr
 

Actions Internationales

AICHA INDIA
Coordinateur: THOMAS Alban
Contact: thomas@toulouse.inra.fr

Eranet + RUS