• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Le fonctionnement de la photosynthèse est un excellent indicateur de l'état sain ou stressé d'un végétal. Ici  la mesure est effectuée sur une feuille. L'appareil (Fluorimètre Walz) envoie une lumière de saturation sur les pigments photosynthétiques, et mesure en contrepartie l'énergie ré-émise par fluorescence. Plus celle-ci est importante, moins la feuille est capable d'absorber et d'utiliser l'énergie solaire, ce qui est un signe de stress.. © © INRA, MAITRE Christophe

Adaptation des productions végétales

Action Internationale MACSUR - Modélisation de l'agriculture européenne au changement climatique pour la sécurité alimentaire

MACSUR est un réseau de connaissances issu de l’Initiative de programmation conjointe sur l'agriculture, le changement climatique et la sécurité alimentaire (FACCE-JPI).

MACSUR rassemble l'excellence européenne (plus Israël) de la recherche concernant les systèmes d’élevage, les grandes cultures et l’économie. Le but est de quantifier l’incidence des changements climatiques sur les systèmes agricoles, ainsi que les risques associés à la sécurité alimentaire européenne.

MACSUR associe trois dimensions complémentaires : la mise en réseau, la recherche et le développement des capacités.

Mis à jour le 05/11/2014
Publié le 04/11/2014

Le réseau de connaissances se compose de 71 organisations de 17 pays européens, plus Israël. Le défi principal est de développer une capacité pan-européenne dans le développement, l'utilisation et l'interprétation des modèles pour effectuer des évaluations des risques liés aux impacts du changement climatique sur l'agriculture européenne. Le projet met l'accent sur l'intégration technique des modèles appropriés existants et leur application dans les études de cas régionales reflétant la diversité biophysique et socio-économique européenne.

Logo MACSUR. © Inra, MACSUR
Logo MACSUR © Inra, MACSUR

Méthode

MACSUR se propose de :

  1. Identifier et aborder une série de questions relatives à la modélisation en agriculture afin de permettre une intégration plus étroite des modèles, le traitement des données issues de la modélisation et les changements d'échelle.
  2. Former une nouvelle génération de scientifiques en modélisation et ainsi contribuer à une plus grande intégration de modèles. Ce défi met l'accent sur l’intégration de modélisateurs par opposition à l’intégration de modèles.
  3. Réduire l'incertitude sur les impacts du changement climatique sur la sécurité alimentaire européenne en adoptant des modèles intégrés de production végétale et animale et des modèles économiques.

Fait marquant

La réunion à mi-parcours du projet a eu lieu du 1 au 4 Avril 2014 à Sassari, en Italie. Elle a été suivie par 120 personnes, dont des représentants des ministères nationaux, de FACCE-JPI, et des consultants agricoles. La conférence a donné un aperçu des résultats obtenus pour chaque thème et présenté trois études pilotes régionales intégrées en Finlande, en Autriche et en Italie.

Durée MACSUR 1: 3 ans (2012-2014)

Voir aussi: http://macsur.eu/