• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Le fonctionnement de la photosynthèse est un excellent indicateur de l'état sain ou stressé d'un végétal. Ici  la mesure est effectuée sur une feuille. L'appareil (Fluorimètre Walz) envoie une lumière de saturation sur les pigments photosynthétiques, et mesure en contrepartie l'énergie ré-émise par fluorescence. Plus celle-ci est importante, moins la feuille est capable d'absorber et d'utiliser l'énergie solaire, ce qui est un signe de stress.. © © INRA, MAITRE Christophe

Adaptation des productions végétales

Action internationale Climate-CAFE - Evaluation du niveau d’adaptabilité au changement climatique des systèmes de culture et de production végétale européens

Baisse du rendement et de la qualité des grains de blé, semis du pois à l’automne, augmentation des rendements betteraviers, nécessité d’adapter les variétés et dates de semis … Depuis déjà quelques années, le changement climatique perturbe les systèmes de production agricole européens. Qu’en sera-t-il à l’horizon 2050 ? 2100 ? Neuf équipes de recherche se sont rassemblées dans le projet Climate-CAFE afin i) d’analyser les effets du changement climatique sur la production agricole en Europe et ii) d’évaluer a priori par modélisation des stratégies d’adaptation des systèmes agricoles, selon 3 types de stratégies : (1) résistance, avec adaptation simple pour maintenir un statu quo à court terme ; (2) résilience, nécessitant une adaptation systémique en cohérence avec l’agro-food chain ; (3) transformation, radicale du système de culture, pour accroitre la capacité d’adaptation.

Mis à jour le 22/06/2015
Publié le 29/05/2015

Différentes études prospectives ont montré que l’agriculture européenne va subir l’impact du changement climatique avec des effets très divers en fonction des pays et de la région géographique. Bien que l’agriculture contribue modestement au changement climatique à travers ses émissions de gaz à effet de serre, elle a surtout un effet de réduction par la captation du CO2 atmosphérique pour la photosynthèse des plantes. Une perturbation des températures ou des précipitations peut notamment impacter le développement des plantes et aussi le cycle des nutriments du sol et affecter le fonctionnement et le rendement des cultures. Les effets du changement climatique sont cependant encore mal identifiés et peuvent surtout différer d’un pays (ou région européenne) à un autre. Il est donc nécessaire d’étudier ces effets sur les systèmes agricoles européens afin de pouvoir identifier le cas échéant des solutions alternatives adaptées et performantes.

L’objectif de ce projet Climate-CAFE est d’évaluer différentes stratégies d’adaptation des systèmes agricoles au changement climatique selon deux scénarios IPCC, dans un futur proche (2050) et lointain (2100). Trois grandes catégories de stratégies ont été définies: (1) les stratégies de résistance, minimisant l’impact du changement climatique à court terme avec des adaptations simples et facile à mettre en œuvre, (2) de résilience, qui nécessiteront une adaptation systémique des systèmes de culture à l’échelle du champ ou de la ferme, (3) de transformation drastique du système de culture et de production. L’objectif de ses stratégies étant d’augmenter la capacité d’adaptation des systèmes de culture européens. Les alternatives seront construites en recherche participative en mobilisant de 10 « adaptation pilots » (groupe d’agriculteurs, de conseillers et d’acteurs des filières agricoles). Ces pilotes sont répartis dans les différents pédoclimats européens balayant la large gamme des situations agricoles des grandes cultures européennes, de la Finlande au Sud de l’Espagne (gradient Nord-sud) et de l’Ecosse à l’Est de l’Allemagne (gradient Ouest-Est).

Logo Climate-CAFE. © Inra, Climate-CAFE
Logo Climate-CAFE © Inra, Climate-CAFE

Le projet Climate-CAFE est organisé en sept groupes de travail (GT) :
•    Le GT1 mobilise, anime et évalue les solutions à l’adaptation des systèmes agricoles européens innovants au changement climatique, via une démarche de recherche participative avec 10 groupes pilotes (adaptation pilots).
•    Le GT2 rassemble, analyse et synthétise les données issues d’expérimentation nouvelles et anciennes de système de culture, pour synthétiser les leviers et solutions qui pourraient être efficace pour adapter les systèmes de culture européens au changement climatique.
•    Le GT3 gère la coordination scientifique du projet, afin d’élaborer et formaliser sous forme de scénarios de simulation les stratégies d’adaptation au changement climatique co-construites dans le GT1 avec les groupes pilotes.
•    Le GT4 modélise et simule les impacts sur les performances agronomiques et environnementales des stratégies d’adaptation au changement climatique formalisées dans le GT3. Les compromis entre « mitigation » et « adaptation » seront aussi évalués notamment via la simulation sur des émissions de gaz à effet de serre, des bilans de C, N et d’eau.
•    Le GT5 évalue par simulation les performances socio-économiques des systèmes de production agricoles européens à l’échelle de l’exploitation et d’un ensemble d’exploitation sur des critères économiques et environnementaux.
•    Le GT6 développe et valide des outils, à l’échelle de l’exploitation, pour prévoir et l’impact du changement climatique sur la production agricole et pouvoir simuler des scénarios alternatifs avec des outils simples et accessibles par les conseillers agricoles.
•    Le GT7 gère la communication et la diffusion des productions du projet Climate-CAFE.
Le projet Climate-CAFE rassemble douze équipes de chercheurs pluridisciplinaires, de neuf pays européens pour tester ex ante des solutions d’adaptation des systèmes de culture et de production européens au changement climatique. Cette collaboration doit permettre à la fois de faciliter la transmission et la synthèse des connaissances entre les protagonistes des groupes pilotes, de dégager une première évaluation de l’effet du changement climatique sur les systèmes de production Européens et d’identifier les mesures d’adaptation au changement climatique potentielles dans différents contextes agricoles. L'efficacité relative de chacune de ces stratégies d’adaptation sera évaluée au moyen de simulations sur le long terme et sur la base d’une évaluation multi-critères.

Plus d'informations :

Twitter : https://twitter.com/EU_ClimateCAFE
Facebook : https://www.facebook.com/climatecafeEU

Voir aussi : http://www6.inra.fr/climate-cafe

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Environnement et agronomie
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Toulouse