Lot de  BREBIS  allaitantes ayant retrouvé leurs agneaux en  BERGERIE  après une journée de pâturage dans les prés du Domaine du Merle (SupAgro, Salon-de- PROVENCE ).. © © INRA, MEURET Michel

Adaptation des productions animales

Mis à jour le 09/03/2015
Publié le 01/10/2014

Le changement climatique peut affecter le bien-être animal et les performances des systèmes d’élevage via la combinaison de stress aigus et chroniques. Réduire la vulnérabilité des systèmes d’élevage implique de combiner des mesures correctives et anticipatives à différentes échelles.

La vulnérabilité des productions animales vis-à-vis du changement climatique découle de la combinaison de plusieurs phénomènes : stress thermique aigu enduré en cas de vague de chaleur, stress chronique découlant d’une altération qualitative ou quantitative des ressources alimentaires utilisées, etc. Le bien-être animal et les performances des systèmes d’élevage peuvent alors s’en trouver affectés.

L’adaptation des systèmes d’élevage peut impliquer des actions à différentes échelles : animal/troupeau, exploitation, bassin de production. D’un point de vue temporel, ces actions peuvent être correctives, en réponse à un extrême climatique (= adaptation tactique), ou anticipatives dans une vision de plus long terme (= adaptation stratégique).

Des actions à différentes échelles

A l’échelle de l’animal et du troupeau, les mesures correctives concernent par exemple la conduite alimentaire et de l’accès à l’eau ou bien encore la réduction du niveau de production en vue de diminuer les exigences alimentaires.

A l’échelle de l’exploitation, les mesures correctives concernent la conduite de l’alimentation (achat d’aliments complémentaires par exemple) et la gestion du cheptel (sevrage précoce, ventes, etc.). Les mesures anticipatives portent notamment sur l’augmentation de la résilience du système fourrager (modification de la conduite des troupeaux, et/ou de celle des prairies, amélioration des variétés végétales, etc.) et l’adaptation des bâtiments.

Enfin, à l’échelle du bassin de production, les mesures envisageables sont essentiellement de nature anticipatives avec par exemple la mise en place de plans ou de stratégies pour assurer la fourniture de fourrages ou d’aliments de substitution, la mise en place de systèmes d’alerte climatique et sanitaires, la mise à disposition de réserves, voire la relocalisation de certains types de production.

Quelle que soit l’échelle (spatiale et/ou temporelle) considérée, il est nécessaire de prendre en compte les conséquences économiques et le coût des stratégies d’adaptation, leurs conséquences possibles dans le domaine de l’atténuation, d’évaluer l’acceptabilité des options et d’accompagner les évolutions par des actions de communication et de formation.

Les travaux soutenus par ACCAF concernent essentiellement les démarches anticipatives. Il s’agit par exemple d’augmenter la résilience des animaux, afin de maintenir leur capacité à produire dans des conditions de contrainte thermique ou de restriction alimentaire (PIGCHANGE). Parmi les solutions correspondantes figurent la sélection génétique ou la pré-acclimatation aux conditions stressantes (GALIMED, THERMOTAC). L’un des enjeux est aussi de favoriser les collaborations entre équipes ayant un intérêt commun pour l’étude des conséquences du changement climatique sur l’élevage et des solutions d’adaptation, y compris à l’échelle internationale (RECOLAD).

Par ailleurs, la prise en compte de l’élevage dans les grands programmes internationaux de modélisation de l’impact du changement climatique sur les performances agronomiques et économiques des productions agricoles (MACSUR, AgMIP France) constitue un moyen de mieux raisonner les adaptations des systèmes d’élevage vis-à-vis du changement climatique.

Projets financés

GALIMED
Coordinateur: LALOE Denis
Contact: denis.laloe@jouy.inra.fr
PIGCHANGE
Coordinateurs: RENAUDEAU David
DOURMAS Jean-Yves
Contacts: David.Renaudeau@rennes.inra.fr
Jean-Yves.Dourmas@rennes.inra.fr
THERMOTAC
Coordinateur: DUPONT-NIVET Mathilde
Contact: mathilde.dupont-nivet@jouy.inra.fr

Actions internationales

RECOLAD
Coordinateur: ZERJAL Tatiana
Contact: tatiana.zerjal@jouy.inra.fr